Book-addict #1 :

lectures de l'année 2017

L'année 2017, c'était l'année des 30. J'ai eu 30 ans et j'ai lu 30 livres !

Je ne peux plus me passer de lire. J'ai toujours un livre en cours, un livre sur moi. Je lis partout, n'importe où. Et quand ça fait trop longtemps que je n'ai pas lu je suis en manque. Une vrai #bookaddict !

​​

Voici donc mes 30 lectures de 2017, par ordre chronologique !

Laurent Gounelle - Le jour où j'ai appris à vivre

Livre offert

Premier livre de 2017, lu durant mon roadtrip interrail. C'est un des romans de développement personnel de Gounelle que j'ai le plus apprécié (avec Les Dieux voyagent toujours incognito). Une rencontre étonnante, permet au héros de prendre conscience de certaines réalités de la vie... ou plutôt de la mort.

Revoir ses priorités, s'ouvrir aux autres, changer son regard sur la nature... philosophique et drôle. Du Gounelle : accessible, philosophique, romancé, moraliste. On passe un bon moment, même si en ayant lu des livres de développement personnel plus poussé, on apprend finalement peu.

Tracy Chevalier - le récital des anges

Livre prêté

Je n'ai pas pu résister à Tracy Chevalier quand je l'ai vu dans la bibliothèque de prêt au bureau. J'adore son style, et ses romans. Après avoir lu Prodigieuses créatures (que je conseille vraiment!) et la Jeune fille à la perle, Tracy relate ici l'histoire de deux familles à Londres en 1901 au lendemain du décès de la Reine Victoria. Des enfants qui se rencontrent dans un cimetière, des destins qui se croisent, des suffragettes, des femmes-héroïnes.

Delphine de Vigan - D'après une histoire vraie

Livre offert

Mon premier de DeVigan qui sera une de mes belles découvertes littéraires de 2017. Cette auteure a un talent fabulent, elle m'a happée par son histoire presque autobiographique, un thriller d'une amitié passionnante et passionnée. C'est tendu sans qu'on sache pourquoi et on est mal à l'aise alors que qu'il n'y pas de raison. On sent une tension à chaque fois qu'on tourne une page. Ce livre est un bijoux littéraire, hautement maîtrisé  !

Barbara Abel - Derrière la haine

Livre chiné

Il trainait depuis longtemps dans ma PAL celui-là. Lire un livre c'est aussi une histoire de timing. Et à cette péroode là j'avais envie de « noir ». J'ai été servi ! Drame familial et drame de voisinage dans une petite bourgade à la Wisteria Lane. On pourrait croire à un roman pour ménagère de +40ans, mais non. Le style est maitrisé.

On ne sait de quel côté se pencher : qui a tord ? qui a raison ? qui est fautif ? On est pris à témoin sans pouvoir trancher. Et la fin nous coupe le souffle.

Je n'ai pas encore osé la suite, de peur d'être déçue. Mais je me laisserais surement tenter !

Elena Ferrante - le nouveau nom

Livre acheté

 

Je ne décrirais pas le plaisir que j'ai eu à retrouver Lila et Lenù. Cette saga est incontournable. Le premier tome m'a été offert par mes amis. Ils voulaient juste me faire un clin d'oeil avec le titre  «  L'amie prodigieuse » et m'ont finalement fait découvrir une des meilleures saga du moment !

Ce deuxième tome nous emmène sur la côte Amalfitaine, où les relations entre Lila et Lénu se tendent, se distendent et s'entendent. Comme on peut souffrir par amitié ! Ce livre nous rappelle la complexité des relations d'adolescentes, comme on en a eu presque toutes.

Margot Montpezat - Journal d'une intolérante

Livre acheté

Peut-être un des livres qui aura le plus changer ma vie cette année. Reprendre en main mon alimentation pour me sentir mieux dans mon corps : c'était un de mes défis 2017 qui je pense est relevé. Même si j'ai encore du travail à faire pour dire NON.

Merci Margot d'avoir mis des mots sur des tabous. On est ce que l'on mange. L'impact sur notre santé, sur notre moral, sur notre humeur : il est réel ! On ne peut plus continuer à mal manger et à se faire du mal. Les maux de ventres et les digestions difficiles, ce n'est pas normal et ça ne se traite pas avec des médicaments : ça se traite avec une alimentation saine et qui nous correspond.

Leila Slimani - Dans le jardin de l'ogre

Livre trouvé lors d'une opération bibliothèque « Cofidis » à la Gare Lille Flandres « Les gens ne lisent plus, préjugé ! »

 

Leila Slimani est une belle découverte 2017. Autrice engagée et talentueuse. Un style percutant, direct, trash. Écrire ce dont on ne parle jamais. Mettre des mots. Tout dire même si ça peut gêner.

On peut se reconnaître dans cette histoire, faut-il seulement avoir le courage de se l'avouer.

Le récit d'une spirale infernale. Des émotions justement décrites, une anti-heroïnes qui perd pied.

 

Judith Perrignon - Victor Hugo vient de mourir

Livre acheté

Victor Hugo est mon héros. Depuis que je l'ai étudié en première pour le bac de français. Sans apprécier particulièrement ses livres, je suis admirative de l'homme, de ses idées progressistes, visionnaires, au niveau sociales et sociétales. Pour moi il a contribué à changer la société de manière significative. Homme politique et philosophique, plus qu'un écrivain, on en retient finalement que ça aujourd'hui et c'est dommage ! Une digression pour justifier cet achat, et vous permettre de comprendre ma déception à la lecture du roman. J'ai pas accroché au style et à l'histoire trop longue à mon goût. Happée au début puis vite lassée.

Et pourtant j'ai aimé revivre un peu l'effervescence du jour de sa mort. VH n' était plus, mais je prefère quand VH était. Et surement lui aussi. Ego Hugo.

Delphine de Vigan - No et moi

Livre chiné

Mon deuxième de cet auteur, déniché chez Oxfam. Une belle histoire d'amitié et d'adolescence : Lou, 13 ans, enfant précoce élevée dans une famille plutôt bourgeoise qui vit le deuil d'un enfant parti trop tôt, versus No, 18 ans, en marge de la société, « SDF » et perdue. Lou tente de sauver No. Lou tente de se sauver. Et Lucas les aide du mieux qu'il peut.

Delphine m'a encore laissé sans voix à la fin de ce roman, mais complètement sous le charme de son écriture et de son style.

Aurélie Valognes - Mémé dans les orties

Livre prêté

Choisi dans bibliothèque de prêt installé au bureau, j'ai mis pas mal de temps à lire ce livre. Il est pourtant court, mais j'ai eu du mal à rentrer dedans. Parfois quand on lit un livre, il y a aussi une question de timing, où l'on est pls ou moins réceptif. C'était pourtant une jolie histoire que celle de Ferdinand et des mamies qui l'entourent mais je ne me suis pas attachée à lui, et à l'ensemble du roman... ma déception 2017 je pense !

Delphine de Vigan - Rien ne s'oppose à la nuit

Livre chiné

J'ai été totalement happée et subjuguée par ce livre que j'ai lu quasiment d'une traite. J'ai retrouvé avec plaisir la plume de Delphine.

Son histoire familiale est passionnante, difficile, percutante, choquante.

Une biographie maternelle qui laisse des traces, qui questionne, qui met mal à l'aise.Mais qui est tellement bien écrite !

Anais Barbeau Lavalette - La femme qui fuit

Livre acheté

Après l'histoire bouleversante de Lucile, j'ai enchainé par une autre biographie maternelle – voire grand-maternelle. Suzanne. Du même prénom que ma grand-mère. Une femme hors norme, artiste, qui a tout quitté pour vivre sa vie, porter ses convictions. Égoïste ? Individualiste ? Sans cœur ? Il est difficile de comprendre Suzanne et de ne pas la comprendre en même temps.

On lit son histoire à travers les yeux et les recherches de sa petite fille, qui tente de mieux comprendre cette grand-mère, qui a tant gâché la vie de sa mère.

Laura Barnette - Quoi qu'il arrive

Livre acheté

Il fait parti des livres de 2017 qui m'aura le plus marqué. Je pensais lire un livre un peu mielleux et « love love », pour changer un peu des dernières lectures mais j'ai été assez surprise.

Je déplore quelques longueurs, la multitude des personnages et l'enchaînement des Versions qui m'ont parfois perdue, mais la trame générale du livre m'a séduite. Il est question de toutes les vies que l'on aurait pu vire. 1 homme, 1 femme, 3 possibilités. Le vie se fait et se défait entre des hasards et des choix. Ce que l'on fait, ou ce que l'on ne fait pas, ce qu'on dit ou ce qu'on ne dit pas, peut aiguillier notre vie de manière déconcertante. Et surtout avoir un impact sur les autres.

Ce livre pose la question des choix que l'on fait, de manière conscience ou non, et des vies alternatives que l'on aurait pu mener. Je me prend souvent à imaginer ma vie autrement, si je n'étais pas montée dans le Nord, si j'étais allée dans un autre lycée, si je l'avais choisi Lui plutôt que Lui.

Si la plupart des choix que l'on fait sont inconscients, quand je suis face à une intersection, je panique. Parce que choisir c'est renoncer, renoncer à toutes les possibilités, à toutes les versions de notre vies possibles, sans y avoir accès.

Sophie Hénaff - Poulets grillés

Livre prêté

Prêtée par une amie qui me l'a bien recommandé, ce n'était à la base pas trop mon genre de lecture. Les policiers, bof.

Mais sous la plume de Sophie Hénaff, journaliste chez « Cosmopolitan » (pas mon genre de lecture non plus) ça passe quand même un peu mieux. J'ai eu quand même un peu de mal à rentrer dedans mais j'ai fini par m'attacher à la brigade des poulets grillés. A voir si je lis la suite...

Shilpi Somaya Gowda - Un fils en or

Livre acheté

Une de mes meilleures lectures 2017. Je ne lis que peu de livre se déroulant à l'étranger. Je ne sais pas trop pourquoi. Mais là j'ai adoré voyager un Inde avec Anil.

Fils ainé d'un riche propriétaire terrien en Inde, son père est le médiateur du village. Tous attendent qu'Anil prenne sa suite. Pourtant il a fait un pacte avec son père : réaliser son rêve et devenir médecin. Anil part en Amérique faire ses études et vivre une tout autre vie. Mais ses racines le rappellent régulièrement en Inde, il est tiraillé par ses devoirs familiaux et son rêve à réaliser.

Et pendant ce temps Leena, fille d'un pauvre métayer, subit la loi indienne dans un mariage qui la détruit.

Un livre dur, mais plein d'espoir.

Gilles Leroy - Alabama Song

Livre chiné

 

Une lecture au cœur des années 20 aux États-Unis, pour suivre l'histoire d'amour tumultueuse de Zelda et du célèbre Scott Fitzgerald.

On suit la passion dévastatrice de leur couple, de leur mariage ou plutôt de ce « contrat publicitaire » qu'ils ont passé. Raconté à la 1ère personne sous l'angle de Zelda, comme un journal intime.

J'ai du passé à côté de quelque chose car ce livre ne m'a pas transcendé, je me rappelle à peine de l'histoire pour être honnête.

Durian Sukegawa - Les Délices de Tokyo

Livre offert dans un swap sur Instagram

Un petit bijou japonais. Un livre ce n'est pas juste une histoire, c'est un apprentissage. On voyage au japon, on apprend à cuisiner des Dorayaki, mais surtout on reçoit une belle leçon de vie face à la maladie. Une jolie histoire, mais qui ne m'a pas assez emporté au Japon. Il a été élu Prix des lecteurs du Livre de Poche 2017. Même si la lecture est plaisante, je ne lui aurait pas donné mon vote je pense!

N'empêche, après avoir lu et écouté les Dorayakis pendant 200 pages, je me devais d'en déguster. Je n'en ai malheureusement pas eu l'occasion lors de mon voyage au Japon en 2012. J'en ai donc déniché chez Akira, à Lille, rue du Molinel. Verdict : c'est très sucré en fait, mais plutôt bon. Un voyage culinaire, grâce à la littérature.

Agnès Martin Lugand - la vie est facile, ne t'inquiète pas

Livre chiné

 

Ou la phrase que l'on aimerait tellement pouvoir dire à nos enfants, sans mentir.

J'ai retrouvé Diane, passionnée et passionnante, qui a rouvert sa libraire, mais dont le cœur était encore en Irlande.

Quand l'autre, nous pousse dans nos retranchements, à accepter une part de nous qu'on croyait morte à jamais, quand on se rend compte que notre vie n'est pas au bon endroit et avec la bonne personne.

Être prête à toute recommencer et accepter ses erreurs. Une leçon de vie, joliement et simplement écrite pour passer un bon moment.

N'est-ce pas à nous de la rendre facile notre vie, et ce quoi qu'il arrive, quelles que soient nos décisions, nos coups durs ? Voir le thé à moitié plein, même si on s'ébouillante les lèvres à en pleurer.

Manon Moreau - Le vestibule des causes perdues

Livre offert – déniché dans une bourse au livre.

La lecture qui a accompagné mon voyage à Naples cet été. Je lis tout le temps et partout, et surtout en vacances.

Ce roman où plusieurs vies cabossées (causes perdues) se croisent sur la route de Compostelle (vestibule) est un voyage initiatique, le récit d'une marche salvatrice. On a tous un sac à dos lourd à porter : rempli de regrets, de tristesse, de mal-être, de difficultées. Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin. Marcher pour se retrouver, mais pour se retrouver à travers les autres.

On s'attache beaucoup aux différents personnages qui parcourent ces kilomètres, et on a presque envie de prendre notre sac, nos chaussures et de s'y mettre aussi !

Un livre qui a été une de mes lectures préférées de 2017.

Liane Moriarty - Le secret du mari

Livre acheté

 

Deuxième lecture de vacances, mais surtout de trajet de vacances. J'avais besoin d'un page-turner efficace et prenant : j'ai été servi ! Le livre se dévore en quelques heures/jours. Un secret, une histoire de famille, une histoire de voisinage, un passé qui resurgit, des révélations à chaque page, des surprises.

Bref, un page-turner parfait, prenant, qui happent et dont la fin nous coupe le souffle.

Jeffrey Archer - Plus fort que l'épée

Livre acheté

Peu de personne connaissent la chronique des Clifton et pourtant ! C'est une lecture commune avec une copine, on se prête les livres, on discute de l'histoire, des personnages, de nos ressentis.

Le Tome 5 m'a permis de me replonger avec plaisirs dans les aventures de Emma, Harry et Giles, du côté de la Russie cette fois.

C'est une histoire familiale et une histoire d'entreprise. Située à Bristol, en Angleterre dans le transport de marchandise par bateau.On suit la vie d'Harry Clifton, enfant d'un docker, qui se lie d'amitié avec Giles et Emma Barrington, héritiers de l'entreprise.

Leur histoire commence en 1920 quand ils sont enfants, puis continue (tome 5) jusqu'à la guerre froide.

Si vous ne connaissez pas cette saga, je vous la recommande fortement, mais je ne préfère pas trop en dire!

Laura Adler - Immortelles

Livre chiné à la vieille bourse de Lille, chez les bouquinistes.

Une histoire d'amitié, de trois femmes, de trois vies. Laura Adler a un joli style, qui me donne envie de lire ses autres livres autobiographiques. Celui-ci m'a pourtant laissé un peu sur ma fin et quelques mois après l'histoire ne m'aura pas marqué plus que ça.

Une belle découverte d'auteur, plutôt que d'un livre cette fois-ci !

Antoine Leiris - Vous n'aurez pas ma haine

Livre acheté à la bouquinerie Oxfam

Si vous avez une heure à perdre, elle ne sera pas perdue. Ce livre est puissant. Bouleversant. Poignant. Ce n'est pas un livre sur les attentats, c'est un livre sur l'amour. Sur la vie à trois. Sur la vie à deux qu'il faut continuer malgré tout. Parce qu'on oublie souvent qu'au delà du nombre de morts, il y a des vies qui en sont bouleversées à jamais. Lorsqu'on est devant notre TV, happés par les images répétitives des chaînes d'informations, protégés par l'écran, d'autres font tout les hôpitaux de Paris pour tenter de retrouver l'amour de leur vie.

Delphine de Vigan - Les heures souterraines

Livre chiné à la braderie de Lille

Delphine de Vigan aura été mon auteur 2017. Une valeur sûre.

Des personnages très travaillés, deux histoires croisées sans se croiser, des descentes aux enfers avec l'envie furieuse de remonter la pente, des vies que l'on pourrait tous vivre, une banalité sublimée. L'amour passionnel, le harcèlement au travail, que savez-vous des gens que vous croisez dans le métro ? Quelles sont leur vies ? Leur difficultés ? Leurs passions ? Les vies se croisent dans les dédales souterrains.

Tatiana de Rosnay - L'appartement témoin

Livre chiné à la braderie de Lille

Une autre valeur sûre pour moi, c'est Tatiana de Rosnay. J'ai lu quasiment tout ses livres et je n'avais pas encore eu l'occasion de découvrir son tout premier.

Ici, Tatiana pose des sujets qui seront développés ensuite dans ses autres romans : les liens familiaux, la mémoire des lieux, les secrets de famille,la mémoire des autres ...

Une présence, un souvenir, un événement qui s'est déroulé dans un appartement, s'empare du protagoniste, qui est littéralement hanté par cette mémoire qui n'est pas la sienne, mais qui se mêle à sa vie et devient sa principale préoccupation. Comme à chaque lecture de ses livres, la plume de De Rosnay me captive, par son style mais aussi par l'histoire. Je ne crois pas aux fantômes mais comme le héros, je crois « aux vestiges du passé ».

Le passé qui hante pour nous donner une leçon : profiter de l'instant présent.

Ken Follet - Le pays de la liberté

Livre chiné à la braderie de Lille

De l'Ecosse à la Virginie, en passant par Londres : on suit Mack, dans les mines, sur les docks, puis dans les plantations de tabac. Il ne cesse de croiser le chemin de Lizzie, coincée dans sa condition de femme et de noble. L'esclavagisme, la chute de la monarchie, la dictature du patronat : une fresque historique et familiale du XVIIIème. Mon premier de Ken Follet que je ne peux que recommander !

Sarah Mac Coy : Un parfum d'encre et de liberté

Livre acheté

Après un goût de cannelle et d'espoir, livre que j'avais apprécié, surtout du côté « Allemand », je me suis plongée dans le second livre de Sarah Mac Coy, qui faisait écho à celui de Ken Follet notamment sur la question de l'esclavagisme.

Le roman, construit comme le premier, en deux histoire miroir est cette fois-ci beaucoup plus équilibré. On est entraîné par les histoires des deux héroïnes à des siècles d'intervalles, qui s'entrelacent parfaitement.

D'un côté Sarah en 1859, impétueuse et indépendante, qui suit les traces de son père absolutiste qui a aidé bon nombre d'esclave à s'échapper et s'affranchir.

D'un autre côté, Ethel, en 2014, dont le mariage se consume sur un désir d'enfant inassouvi.

Ethel vit chez Sarah, Sarah vit en Ethel. Deux courageuses femmes à des siècles d'intervalles, à tenter d'être des femmes accomplies sans pouvoir être mère.

Olivier Bourdeault - En attendant Bojangles

Livre chiné à la braderie de Lille

 

Je comprend l'engouement qu'il a eu sur Instagram à sa sortie. Ce livre est une petite merveille. Une jolie histoire d'amour et de folie, de musique et de famille. Une fête en continue.

L'enfant raconte l'histoire d'amour de ses parents, son histoire familiale et la folie qui a toujours rythmé leur vie.

Le style enfantin est bon, touchant, toujours amusant même si le sujet est grave. On s'éprend de Constance, Louise, Martha ou bien Georgette, et même de Mademoiselle. Une belle lecture, un livre qui marque, un capharnaüm qui met en joie... et fait couler des larmes !

Lucio Di Fulvio - Le gang des rêves

Livre prêté

Un deuxième succès très instagrammé et pour cause !

Ce livre nous plonge dans l'Amérique des années 30, celui de la prohibition et des années folles mais pas le côté strass et paillettes, le côté gangster, mafia, rue, racisme et immigration. C'est violent, c'est trash, c'est cru, c'est New York en 1929 !

On suit l’ascension de Christmas avec ses histoires, et la survie de Cetta et Ruth, parce qu'être femme à cette époque qu'on soit pauvre ou riche, relève vraiment d'une question de survie.

Ce livre pourrait être une saga. J'ai été transporté par l'histoire mais sans hâte de connaître la fin : j'en voulait plus que 960 pages! Et j'en veux presque à l'auteur d'avoir terminé ainsi (attention presque spoiler) sur fond de conte de fée. Et après ? Je veux une suite Luca Du Fulvio, per favore !

Marie Laberge - Le goût du bonheur : Tome 1 - Gabrielle

Livre offert

 

Découvert grâce à un swap sur Instagram il ne m'a pas fallu très longtemps pour me plonger dans le Québec des années 30, malgré l'accent qui résonne même à travers les mots. Plus de 800 pages de saga familiale, d'émancipation féminine sous fond de crise de 29 et de guerre de 39. Une très belle découverte !
Ma lecture à été lente et (très) perturbée mais à peine refermé, j'ai déjà acheté la suite (Adélaïde) et pourtant j'achète peu de livre neuf !

Plus de lectures ... 

© 2018 lesideemobiles by Fanny Oio. Tout droits réservés.

Proudly created with Wix.com and made with love