Book-addict #3 :  lectures de l'année 2019

Nouvelle année, nouvelle chronique lecture ! Je fais le bilan de mes lectures 2019 histoire de vous inspirer et de vous partager mes coups de cœurs et mes déceptions.

Je me suis beaucoup concentré sur le challenge Noël ZD en fin d'année et j'ai eu beaucoup moins de temps pour lire, mais j'en ai quand même pas mal à vous conseiller! 

Dans la forêt - Jean Hegland

Livre acheté

J'ai découvert ce livre totalement par hasard dans une librairie, sans jamais en avoir entendu parlé avant. Il a été un best seller à sa sortie en 1996 et adapté en film en 2015. Les critiques sont unanimes. Et pour cause.
Ce roman d'apprentissage est vraiment étonnant. L'écriture est juste, profonde et émouvante.
La société décrite dans ce roman d'anticipation sonne au plus juste 23 ans après. La civilisation s'est effondrée... il n'y a plus ni gouvernement, ni électricité, ni essence, ni société en tant que telle et la Ville est désertée. Voilà le contexte. Et l'histoire c'est celle de Nell et Eva, deux sœurs 17/18 ans vivant dans leur maison d'enfance en plein cœur de la forêt. Leurs parents ne sont plus là, elles doivent se débrouiller seules pour se nourrir & continuer de vivre.
Peu à peu, Nell, narratrice, trouvera des moyens pour apprivoiser la forêt, mieux la comprendre et puiser dans ses richesses.
Elles trouveront les ressources en elles, dans ce que leurs ont transmis leur parents, dans leur sororité, pour s'épanouir et apprendre à vivre différemment, dans un nouveau monde rempli d'incertitude.
Ce roman est d'une vraie beauté, un message d'espoir, une reconnexion à la nature, et même l'état de nature.
Un premier coup de ❤ 2019 !

Les furies - Laurent Groff

Livre offert

** La petite bouille de Caramel qui enlace le livre, c'est cadeau** 

Ce livre est une montagne russe.
Ca monte crescendo, l'histoire de Lotto, du couple, de son succès de dramaturge.
Ça stagne parce qu'il stagne.
Et ça redescend d'un coup et on est happé. La chronologie est bousculée, on relit des scènes du livre à travers d'autres yeux, on change de prisme. Tout est différent.
La construction du récit est intéressante mais il y a des longueurs. L'auteur se lâche dans une forme de poésie lyrique parfois qui est un peu lourde.

Il faut donc s'accrocher à la lecture. Mais je dirais que ça vaut le coup quand même. Le personnage de Lotto est loin d'être attachant, les récits de fêtes en fêtes entre amis qui n'en sont plus pausent le décor d'un couple plus ou moins banal, auquel personne ne croit. Mathilde se cache, Lotto va de succès en succès, il stagne, elle se révèle.
Ce livre est comme une vieille cassette, avec une face A et une face B.
Ce livre représente le couple, où chacun voit les mêmes choses, vit les mêmes moments, mais les perçoit différemment.
Mon avis est globalement partagé, des longueurs, un style lourd, mais la construction du récit est si particulière que je finis sur une bonne note malgré tout !

Une fille qui danse - Julian Barnes

Livre trouvé chez Emmaüs

J'emmène toujours un - des livres avec moi en voyage. J'ai pioché celui-ci de ma PAL avant de partir et je ne regrette pas mon choix. Je découvre la plume presque philosophique de Julian Barnes dans ce roman où l'on suit la vie ce Tony à partir de sa rencontre avec Adrian.
40 ans après le suicide de son ami, il se repenche sur les causes de son acte. Pourquoi a t'il mis fin à ses jours ?
Julian Barnes, à travers la voix de Tony, parle avec justesse de la vieillesse, de la vie, de la mort. De nos souvenirs, de la personne que l'on est à 20 ans, de celle qu'on devient à 60 ans et surtout de celle dont on se souvient quand on regarde derrière nous. Ces souvenirs qu'on effacent ou qu'on enjolivent. Ces morceaux du passé qu'on omet inconsciemment. Il propose un réflexion intéressanter sur l'Histoire avec un grand H via la voix d'Adrian: ce que vivent vraiment les gens à une époque et ce sur l'Histoire en dira en retiendra. "L'histoire est une conviction issue du point oui les imperfections de la mémoire croisent les insuffisances de la documentation"
Adrian était un philosophe qui avait tout compris. Tony a mis 40 ans avant de comprendre à son tour.

L'innocence des bourreaux - Barbara Abel

Livre trouvé en braderie

J'ai lu ce roman noir de Barbara Abel d'une traite, pendant les 2h30 d'avion qui me ramenait de Séville.
Un braquage qui tourne mal.
Des victimes qui deviennent bourreau.
Des vies qui s'arrêtent et d'autres qui changent à jamais.
Un huit clos haletant, page-turner, avec un brin d'humour noir qui m'a quand même arraché quelques sourires malgré la tension palpable, et sans spoiler, quelques morts.
C'est aussi un roman chorale, où les personnages qui se retrouvent au même moment dans cette épicerie sont tous en proie à des tourments, dans leur existence ordinaire. La mort, l'adultère, l'adolescence, la vieillesse, les relations familiales... Barbara Abel nous plonge dans l'univers de chacun, avec une certaine profondeur. Elle décrit justement ces tourments, que tout un chacun traversa sûrement ou peut-être un jour.
En somme une bonne lecture, simple, efficace mais quand même bien travaillé !

Le proces d'Oscar Wilde - Merlin Holland

Livre offert

Ce livre, offert par @livredepoche suite à un concours que j'avais gagné, présente l'intégralité des échanges du procès d'Oscar Wilde en 1895. La préface de son petit-fils, Merlin Holland, est intéressante et très bien documentée.
Cette retranscription complète du procès, parfois redondant et avec quelques longueurs (Wilde est interrogé dans les détails, sur des points vraiment super précis) nous permet de nous immerger dans l'Angleterre du 19eme siècle, mais aussi de découvrir la personnalité artistique de Wilde.
Bien que "coupable" de ce dont on l'accuse, il maîtrise l'art de la réthorique, et ses réponses sont parfois grandioses ! Esprit vif, réponses impertinentes. Il interroge l'amour, l'art, l'amitié, la morale et la littérature (cf 4eme de couv)
Alors "Coupable" de quoi ?
De "poser au sodomite". C'est un procès pour mœurs. C'est un procès contre l'amour. C'est un procès contre la nature même. Wilde est homosexuel. Il est jugé pour ça, et parce qu'il en fait allusion dans ses livres. Notamment dans Le Portrait de Dorian Gray.
L'intérêt de cet ouvrage, outre l'immersion au 19eme (❤ sur ce siècle), c'est l'interprétation que donne l'auteur sur son œuvre, que ce soit Dorian Gray, ou tout écrit qu'il a pu rédiger.
Wilde est un grand artiste. Et son petit fils lui rend ici un très bel hommage.

La vraie vie - Adeline Dieudionné

Livre acheté

Instagram m'a clairement influencé pour ce choix de lecture, car il m'a été recommandé par des bookstagrameuses quand je recherchais des idées de livres à demander pour Noël.
Merci de ma l'avoir conseillé !
J'ai été happé dès les premières lignes par l'histoire de l'héroïne et de son petit frère.
C'est une histoire d'amour fraternel, d'une sœur qui se bat pour retrouver le sourire de son frère. A deux ils forment une bulle de bonheur contre une mère éteinte et un père violent. Jusqu'au jour où un accident enlève tout envie de sourire à son frère. Dès lors, l'héroïne décide de se battre.
Se battre contre le temps, contre son père, contre la hyène, contre la mort, contre la "vraie vie". C'est l'histoire d'un combat pour survivre, quand il n'y plus d'innocence et qu'on est propulsé trop rapidement dans "la vraie vie". Justement écrit. Poignant. Émouvant.

Un premier roman très réussi !

Extrait : "Le voyage dans le temps, c'est comme l'immortalité, c'est un fantasme compréhensible mais il faut apprendre à accepter l'inacceptable. [...] "
"S'il avait connu Gilles avant l'accident il n'aurait jamais dit une chose pareille. Il y a des choses qu'on ne peut pas accepter. Sinon on meurt. Et je n'avais pas envie de mourir"

Bakhita - Véronique Olmi

Livre offert

 

Bon, je suis passée totalement à côté de ce succès littéraire.
Après avoir adoré No Home, et Madame Bâ, je m'attendais à dévorer ce livre. J'adore quand ça se passe en Afrique, je suis vraiment intéressée par l'histoire de l'esclavage et de l'Afrique en général. Mais alors là je dois dire ce livre m'a totalement inintéressé.Je ne sais pas pourquoi. Je ne me suis pas attaché au personnage de Bakhita, trop passive, je n'ai pas du tout accroché au style de l'auteur et à la narration (j'avais déjà abandonné la lecture d'un livre de Olmi, Le premier amour il me semble). Je lisais sans être happée, l'esprit ailleurs, n'arrivant pas à me fixer sur ce qu'il se passait... c'est peut être une question de timing ?
Bref je suis bien déçue et je ne le recommanderai pas vraiment.
Et vous, vous avez eu des grosses déceptions récemment ?

 

Matt Haig - Les Radley

Livre acheté en bouquinerie

Un roman sympa et bien divertissant qui raconte l'histoire d'une famille de vampires repentis & abstinents, tentant de s'intégrer, de nos jours, dans une résidence pavillonnaire anglaise. Mais pas facile de faire semblant d'être des humains normaux, quand notre vraie nature reprend le dessus, que la manque est là, et surtout qu'on a caché à nos enfants qui ils sont vraiment .... Crise d'adolescence, peine de cœur, relations parents-enfants, couple, déboires du mariage ... finalement les vampires une vie presque aussi normale que celle des humains ! Sauf quand leur instinct se réveil... Trouvé à la @bouquineriedusart ce roman contemporain rmêlant du fantastique m'a tout de suite interpellé, pour diversifier un peu mes lectures!
Après une déception et une panne littéraire, ça permet de se remettre sur les rails, et aussi de passer un bon moment avec un roman sans grande prétention mais qui a le mérite d'être bien écrit et de divertir un peu ! :)

Le livre des Baltimore - Joël Dicker

Livre acheté en bouquinerie

Joël Dicker nous offre une belle chronique familiale dans ce roman où l'on retrouve Marcus Goldman, le héros de Harry Quebert.
Histoire de famille, de fratrie, de cousins, de jalousie... Les Goldman ont une histoire faites de non-dit, de secrets. Peut-être comme toutes les familles finalement ?
Et il y a ce Drame, avec un D majuscule. On le sait dès le départ du roman, qu'un Drame se profile. Que s'est-il passé entre Marcus et ses cousins ? Qu'est-il arrivé aux Goldman de Baltimore ?
La plume de Joël Dicker sublime une histoire familiale dans laquelle on pourrait tous se retrouver.

Citation " Il n'y a pas un Drame mais des drames. Le drame de ta tante, le drame de tes cousins. Le drame de la vie. Il y a eu des drames et il y en aura d'autres et il faut continuer à vivre malgré tout. Les drames sont inévitables. Ils n'ont pas beaucoup d'importance au fond. Ce qui compte c'est la façon dont on parvient à les surmonter [...] Beaucoup d'entre nous cherchons à donner du sens à nos vies mais nos vies n'ont de sens que si nous sommes capables d'accomplir 3 destinées : aimer, être aimé et savoir pardonner. Le reste n'est que du temps perdu."

La fille secrète - Shilpi Somaya Gowda

Livre chiné

Un fils en or, du même auteur, avait fait partie de mes livres préférés de 2017. Je l'avais vraiment adoré.
Quand j'ai acheté les 2 folios et que celui-ci était offert, je n'ai pas hésité une seule seconde.
J'avais peur d'être déçue, tellement j'avais adoré Un fils en or, mais c'est tout le contraire !
On retrouve la belle plume de l'auteur, qui alterne le récit de Somer jeune américaine mariée à Krishnan, Indien venu aux États-Unis pour faire ses études de médecine, ne pouvant pas avoir d'enfants avec celui de Kavita, jeune Indienne mariée et ayant pour mission d'enfanter un garçon, car les filles sont trop coûteuses en Inde pour une famille.
Quand Kavita accouche pour la seconde fois d'une fille, elle la confie, la mort dans l'âme, à un orphelinat. C'est Somer qui l'adopte et l'élève en Amérique.
Mais on ne peut déraciner un enfant de ses origines. Asha a besoin de savoir d'où elle vient et qui elle est réellement. Quitte à mettre en péril sa famille.
Un très beau roman sur le désir d'enfant, l'amour filiale, la quête d'identité, les origines... mais aussi sur l'Inde et ses coutumes, ses complexités... entre tradition et modernité, des bidonvilles aux luxueuses villas, des villages reculés aux villes surpeuplées.
Gros coup de cœur encore une fois pour cette autrice !

Un mariage anglais- Claire Fuller

Livre acheté

Je ne sais pas par où commencer pour donner mon avis sur ce roman et j'ai peur de trop en dire !
Déjà j'ai été conquise dès les premières pages par le style et l'écriture de l'autrice.
Une écriture fluide, mais juste et poignante.
La construction du récit, qui alterne entre le présent et les lettres, est très bien travaillé. - Et l'histoire ?
C'est l'histoire d'un mariage. Celui de Gil et de Ingrid, qui se sont rencontrés à l'Université. Elle, étudiante, lui professeur de lettres.
Ingrid aujourd'hui a disparu depuis des années. Comment ? Que s'est-il passé ? On ne sait pas. Ses deux filles et son mari ne s'est jamais vraiment remis. Ils se retrouvent des années après au Pavillon de Nage. Leur maison au bord de la mer, où Ingrid aimait tant nager. Les fantômes du passé ressurgissent avec les mêmes questionnements.

Entre coupé de lettres. Celles d'Ingrid à son mari, datées du jour de sa disparition. Elle relate dans une plume magnifique sa version de leur histoire "d'amour". La justesse des mots d'Ingrid sur leur relation nous plonge intégralement dans leur relation et au cœur de leur mariage.

Mais le personnage d'Ingrid ne malheureusement m'a pas convaincue, je n'ai pas réussie à la comprendre totalement.... Je ne dirais pas plus pour ne pas spoiler ! Et j'ai été totalement insensible à Gil.
Par contre j'ai quand même préféré les personnages de leurs deux filles, Flora et Nan, blessées à jamais par la disparition de leur mère et qui tentent de se construire malgré cette perte.
En bref, ce roman semi épistolaire m'a tout de même happé totalement - je l'ai lu en 5 jours - par la construction du récit, cette originalité dans la narration, l'intrigue et la plume de l'auteur.
Un très bon roman !

Circée - Madeline Miller

Livre acheté

Ce livre est d'une beauté exceptionnelle. Et pas seulement la couverture.
Tout à l'intérieur m'a conquise, émerveillée, enchantée, ensorcelée !
Oui on le voit partout sur Instagram et les @editions_pocket en ont fait une sacrée promotion, mais clairement il l'a vaut.
Madeline Miller, avec une écriture sans pareil, fine et poétique, nous plonge dans l'histoire romancée de Circé, divinitéedu monde grec, sorcière, immortelle, puissante, mais d'une sensibilité étonnante. Indépendante, libre, courageuse. On suit son parcours d'émancipation, sous le joug de son père, puis condamnée à l'exil où elle se révélera entièrement. Circé est une déesse mais avant tout une femme, avec ses émotions, ses doutes, ses peurs. Tout y est justement décrit.
Et puis l'aventure !
Le livre nous transporte, les dieux et héros mythologiques glissent sur les pages. On retrouve Promethee, Dédale, Hermès, Icare, le Minotaure, Athena ... et surtout Ulysse.
Si vous aime la mythologie grec, ce livre est incontournable. Si vous ne la connaissez pas trop, c'est un beau moyen pour vous y mettre.

J'ai toujours adoré la mythologie, et ici Madeline, sans rien réinventer, romance le mythe pour le sublimer !
C'est un énorme coup de cœur, j'ai pris tellement de plaisir à lire ce livre ! ❤❤ Je ne sais pas si vous avez lu son premier Le chant d'Achille, mais j'ai envie de courir en libraire pour me le procurer !

La lionne - Katherine Scholes

Livre chiné en braderie

J'ai un peu hésité avant de faire un post sur ce livre.
Ce n'est pas que j'ai pas aimé, mais sa lecture ne m'a fait ni chaud ni froid. C'est assez rare cette impression.
Je ne sais pas trop quoi en dire. On va commencer avec l'histoire.
Laura est infirmière en Tanzanie, elle sillonne les villages avec sa fille Angel de 7 ans. Jusqu'au jour où un drame arrive et Angel est livrée à elle-même, en pleine savane.
Emma est chercheuse en médecine et part sur les traces de sa mère, décédée il y a des années en Tanzanie, contaminée par un virus.
Et puis, elle trouve les chameaux de Laura et Angel, et décide de partir à leur recherche, accompagné par Daniel, vétérinaire massaï.
Une immersion en Tanzanie, aux côtés des Lions, une ode aux animaux sauvages, à la préservation de la faune africaine.
Mais une histoire téléphonée, où l'on connait la fin dès le départ, tant le narrateur manque de pondération.
Dommage car l'intrigue était intéressante, et c'est bien écrit !

La chambre des merveilles - Julien Sandrel

Livre trouvé en braderie

Un merveilleux - sans jeu de mot - roman plein d'espoir, de vie, d'amour, de courage. Un livre qui nous fait passer du rire aux larmes, rempli d'émotions positives.
Face aux difficultés de la vie, ce livre nous montre comment s'en sortir, comment garder espoir, rester positif et se battre. Contre le malheur mais surtout contre soi-même.
Ce livre nous montre que quoi qu'il nous arrive, il n'appartient qu'à nous de décider comment on souhaite y faire face : se laisser envahir par le chagrin et le désespoir ou la culpabilité, ou relever la tête, se battre, et affronter la malheur la tête haute.
Et c'est le choix de Thelma, face a l'accident de skate de son fils qui le plonge dans un coma dont les médecins ne sont pas sûrs qu'il sortira.
Thelma entreprend de vivre à la place de son fils, toutes les belles choses qu'il voulait vivre avant de mourir. Elle le fait pour lui, pour lui montrer qu'il doit se battre pour vivre encore, mais aussi pour elle-même. Parce que cet accident secoue en l'air toute sa vie, et sa conception de la vie. Elle la pousse dans ses retranchements, elle comprend des erreurs, se rend compte de qui elle était et de ce qu'elle a envie d'être.
Bref ce livre est une ode à la vie, dans toute sa splendeur, et de ce qu'on veut en faire, réellement quand on ouvre les yeux sur soi.
La mort motive tout nos choix, elle fait partie de notre vie. On le sait au fond. Mais c'est quand on s'en rend compte vraiment, quand elle frappe là où on s'attend pas, ou qu'elle se rapproche dangereusement que notre conception de la vie change totalement, et nous aussi.

Ce livre est bien écrit, il se lit très facilement, rapidement, mais c'est une belle lecture qui envoie tellement d'ondes positives !

Extrait : Cette nuit-là, j'ai compris que la vie - la vraie, celle dont on se souvient - n'est rien d'autres qu'une succession de grâce juvénile. Aucune ambition d'adulte ne peut rendre plus heureux qu'un carpe diem d'adolescent.

L'instant précis où les destins s'entremèlent - Angélique Barbérat

Livre chiné en braderie

Caramel, rempli de joie et de gaieté, vous présente ma dernière lecture !
Roman déniché en braderie, je ne connaissais ni l'auteur ni le livre, mais le titre m'a intrigué.
C'est l'histoire de Kyle, qui voit sa mère mourrir sous les coups de son père, et c'est l'histoire de Coryn qui vit dans la peur avec un mari violent et des enfants à protéger.
Kyle devient une rock-star, Coryn survit tant bien que mal.
Et forcément les destins s'entremêlent.
C'est une romance, faut dire ce qui est, mais pas trop mal tournée, bien écrite, avec un sujet poignant, qui parle des violences faites aux femmes sans rentrer dans le mélodrame mais en mettant en lumière le profil de pervers narcissique, et le combat des femmes pour s'en sortir.
Coryn s'en sort seule. J'avais peur du cliché "sauvé par un (autre) homme" mais c'est tout autre. Sans spoiler, Coryn fait preuve d'un réel courage et d'une belle force de vivre.

Le chant d'Achille - Madeline Miller

Livre  acheté

Ce livre est une magnifique histoire d'amour. Celle d'Achille et de Patrocle.
C'est la légende de ce héros grec, demi-dieu et guerrier redoutable, à travers les yeux de l'homme qui l'aime. Pour ce qu'il est et non pour ce qu'il sera.
Les dieux lui annoncent un destin hors du commun, la renommée et la gloire. Il mourra en héros à Troie. Pas pour sauver Hélène, il mourra à cause de sa fierté, et par amour.
Elle est méconnue l'histoire d'Achille. On ne parle que de son talon.
Et pourtant, sous la plume de Madeline Miller, l'histoire d'Achille devient la plus belle histoire d'amour de toute la Grèce antique et de toute la mythologie.
Une autre regard de la célèbre guerre de Troie.
Une plume poétique, métaphorique, que j'ai eu le plaisir de retrouver après Circé. J'ai été envoûtée encore une fois, et je crois même que ce livre est encore meilleur, et encore plus savoureux.
L'histoire d'amour m'a totalement emportée comme rarement je l'ai été dans les livres. Dès qu'il voit Achille, Patrocle est amoureux. Il ne le sait pas, mais nous oui. La plume de Madeline décrit si bien le sentiment amoureux naissant et on savoure la force de la passion qui grandit. Et c'est magnifique.

L'enfant perdue - Elena Ferrante

Livre offert

4eme et dernier tome de la saga de L'amie prodigieuse.
J'ai retrouvé avec plaisir Lina et Lenù, sous la belle plume d'Elena Ferrante.
Mais malheureusement j'ai été plutôt déçue de ce dernier tome ... Il m'a semblé long et très redondant en terme de récit. Les faits sont racontés dans le même rythme, où la narratrice commence par annoncer qu'il s'est passé quelque chose qui a provoqué une réaction chez elle, puis le décrit. La forme est différente des autres livres et j'ai beaucoup moins accroché. Bref je me lassais au fil du récit des histoires du quartier, des Solara, du caractère de Lila ... et j'ai été déçue par l'attitude de Lenù aveuglée par Nino... Le plus intéressant reste l'histoire de Naples, et l'atmosphère globale du roman dans cette ville italienne ❤
Et la fin m'a semblé un peu bâclée, on l'attend depuis le 1er tome (puisque la saga commence par la fin) mais en une page c'est terminée... (alors que le tome en fait 700). J'ai tellement aimé le reste de la saga pourtant, je suis déçue d'être déçue 😔

Rebecca - Daphné du Maurier

Livre acheté en bouquinerie


Déniché à la Bouquinerie des Flandres, j'en avais tellement entendu parler que je ne pouvais passer à côté.
Je n'ai pas été déçue, même si je m'attendais en fait à une histoire beaucoup plus noire, et moins prévisible.
Il n'est reste pas moins que je me suis régalée !
Emportée par le style de Daphné du Maurier, charmée par les descriptions de Manderley, tenue en haleine par le fantôme de Rebecca si présente encore et suspendue aux lèvres si pincées de Mrs Danvers.
Je vous avoue que j'avais parfois envie de secouer un peu l'héroïne et de claquer Maxim, époux tellement condescendant et infantilisant !
Mais ce sont les relations maris-femmes de l'époque justement décrites. J'ai l'habitude d'héroïnes avec un peu plus de caractère, mais je dois dire que Daphné du Maurier dépeint de manière assez réaliste les non-dits d'une époque pleine de convention sociale.
Et c'est magnifiquement écrit. Et c'est ça qui en fait un bijou littéraire.
Si les romans d'époque vous plaisent, allez-y les yeux fermés 😍

A l'orée du verger - Tracy Chevalier

Livre touvé en braderie

Toujours un plaisir de retrouver la plume de Tracy Chevalier. Même si le sujet m'a beaucoup moins passionné que ses romans précédent, le style et l'écriture de Tracy m'ont happée dès le début de ce roman sombre et puissant !
53. C'est le nombre de pommiers que doit planter James Goodenenough dans son exploitation pour qu'il en soit propriétaire Nouvellement arrivée avec sa famille dans la Région du Black Swamp en Ohio, au milieu du XIXeme siècle. Il est passionné par les pommiers, qu'il greffe pour obtenir des reinettes dorées. Mais sa femme préfère les pommiers à cidre. C'est une lutte sans merci que le couple se livre, pour des pommes (et c'est le cas de le dire!), avec au milieu du ring leurs enfants, dont Robert et Martha, qui ne sortiront pas indemne de ces violentes disputes conjugales. Brutalités, misères, alcoolisme, mort... Le roman est sombre, comme la vie des Goodenenough.
Sur un coup de tête (ou plutôt un coup de hâche) Robert fuit dans l'ouest faire sa vie et tenter d'oublier son passé, sans oublier sa famille. Martha, restée à Black Swamp, peine à le retrouver et économise pour le rejoindre.
De la culture des pommiers dans l'Ohio au commerce des sequoia en Californie, on part sur les traces de ces pionniers américains, à la recherche de l'or, qu'il soit dans les mines ou dans un verger.
Un roman sombre mais beau, du grand Tracy Chevalier !

Le destin d'un homme - Jeffrey Archer

Livre acheté

 

Il était une fois Harry Clifton.
De sa naissance en 1920 sur les docks de Bristol à sa mort à Londres en 1992, on suit le parcours de cet homme talentueux et illustre, ce genre d'homme qui impact l'Histoire et la Littérature par sa plume et sa personnalité.
7 tomes à travers de XXème siècle, de la seconde guerre mondiale à la chute du mur de Berlin, en passant par la guerre froide. De la littérature, de la politique et de la stratégie.
Entreprises, banques, peinture, politique. La Famille Clifton-Barrington touche à tout, non sans de fins statèges. Manipulations, manigances, coup-bas... leurs ennemis sont nombreux. Tous veulent leur faillite.
Harry, Emma, Giles, les amis de toujours, aux côtés de leurs enfants, petits enfants et même arrières-petits enfants gagnent par leur ouverture et finesse d'esprit, leur bienveillance et leur morale.
Parce que "La plume est plus forte que l'épée" et celle de Jeffrey Archer m'a transporté pendant 7 tomes, nous donnant envie de croire à une histoire vraie tant Harry Clifton est inspirant.
J'ai pleuré comme une madeleine dans le train tant Harry a eu une belle vie, et une belle mort ! Sans spoiler on se doute bien que si la saga commence à la naissance du héros elle termine à sa fin.
Je ne sais pas si vous connaissez cette saga mais c'est un petit bijou ! Un ou deux tomes meilleurs que d'autres, des sujets qui intéressent plus ou moins que d'autres et des personnages qu'on aime détester. Mais l'ensemble est vraiment très BON !

Hier encore, c'était l'été - Julie de Lestrange

Livre chiné en braderie

Une belle histoire d'amitié, d'amour, de famille. Des destins qui s'entremêlent, deux familles sur 3 générations. Grand-parents, parents et enfants.
C'est surtout Alexandre qu'on suit à travers le passage de l'enfance à la vie d'adulte. Perte de l'insouciance, émancipation, solitude, responsabilité. Entouré de ses amis, parfois de près, parfois de loin. Les coups durs de la vie, ceux qu'on provoque et ceux dont on est victime. Tout y passe. Sous la jolie plume de Julie de Lestrange, on revit notre propre cheminement. Les étés insouciants entre amis à l'adolescence, qui laissent place à la vie quotidienne responsable de l'adulte. Tout est pareil mais tout est différent.
Hier encore, c'était l'été. C'est passé tellement vite. Qu'à t-on fait depuis ? Et ensuite, qu'est-ce qu'il nous reste à vivre ?
Un jolie roman sur la vie ❤️

Sentinelle de la pluie - Tatiana de Rosnay

Livre chiné en braderie

Il ne cesse de pleuvoir sur Paris, la Seine déborde. Une crue exceptionnelle qui dépasse de loin celle de 1910. Paris est sous l'eau. Abîmée, pillée, déserte.
C'est dans ce contexte particulier que l'histoire se déroule. Celle d'une famille qui se retrouve pour un anniversaire. Les 70 ans du père de Linden.
Un huit clos familial, où les secrets lourd à porter, se révèlent. Sous la pluie incessante.
J'ai beaucoup apprécié l'histoire, mais le récit beaucoup moins. Tout se déroule dans les pensées de Linden. Pas de dialogue et peu d'action. Tout est raconté dans un ton un peu monotome.
Pourtant les descriptions de Paris sous les eaux sont magnifiques, empreintes d'un profond réalisme. La plume de Tatiana De Rosnay est toujours aussi belle.
Mais la sauce n'a pas pris cette fois, le charme n'a pas opéré....

Une bête au paradis - Cécile Coulon

Livre prêté

Livre de la rentrée littéraire, la 4ème de couverture était pleine de promesse.

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur et l'histoire. Mais bizarrement je n'ai pas accroché malgré tout.

C'est une histoire en huis-clos; d'une famille de fermiers dans un petit village, leur maison s'appelle le Paradis. Pourtant le frère et la soeur sont élevés par leur grand-mère, depuis la mort de leurs parents. Rien de bien heureux en soi.  Ils gèrent ainsi la ferme à 3, avec l'aide de Louis, un voisin qu'il ont recueilli. 

Puis Blanche, la soeur, tombe amoureuse. Un amour qui transporte; Un amour de jeunesse qui la brise à jamais, et menace l'équilibre du paradis.

Pendant tout le roman, on se demande qui est la bête ? La réponse apparait dans les derniers paragraphes : une fin brutale et sacrément étonnante.

Mais pas assez pour rattraper le reste. Le charme n'a vraiment pas opéré pour moi !

Une page d'amour - Emile Zola

Livre chiné en braderie

Je me suis replongée dans la saga des Rougons Macquart (que je me suis promise de lire en entier avant la fin de ma vie #lifegoals 😂).
J'ai commencé Une page d'amour.
J'ai déjà lu : La bête humaine, Nana (coup de ❤), Le rêve, la Joie de vivre, Pot Bouille.(❤) et Au bonheur des Dames (❤). Soit 6 sur les 24 romans. Il faudra que je m'attaque aux romans plus ruraux, plus durs, plus longs, mais je sais que j'arriverai à la finir un jour !
D'ailleurs Zoé a faillit s'appeler Zola mais finalement ça faisait trop masculin.
Ma collection des Rougons-macquart, je l'ai chiné au gré des braderies, parfois pour quelques centimes. J'adore cette odeur de vieux livre ! C'est écrit un peu petit et parfois l'impression s'efface mais l'odeur me transporte !
Je suis fan de littérature française du XIXème et je mettrais dans mes auteurs préférés Hugo bien sûr, mais surtout Zola et Maupassant.
Cette passion pour la littérature je la dois à ma mère libraire, et à ma licence de Lettres ❤

Envie d''autres inspirations lectures ?

© 2018 lesideemobiles by Fanny Oio. Tout droits réservés.

Proudly created with Wix.com and made with love