Book-addict #4 :  lectures de l'année 2020

On peut dire que cette année 2020 a été bien propice à la lecture !

En plus des lectures que je vous présente ici, vous pouvez aussi consulter ma story à la une #lireconfiné où je partage les idées lecture de ma communauté pendant le confinement.

En tout cas dans cette chronique, voici les livres que j'ai lu cette année et que je valide...ou pas !

Vers la beauté - David Foenkinos

Livre offert

Je me suis plongée avec plaisir dans les aventures de Antoine Duris, le héros de David Foenkinos.
J'aime beaucoup la plume de cet auteur, il a le don pour raconter de belles histoires, simplement, mais avec talent, et surtout beaucoup d'émotion.
Une histoire en deux parties, l'homme mystérieux qu'on cherche à percer, histoire drôle et tendre, et la révélation de sa fuite, histoire forte et remplie d'émotions.
Vers la beauté fait partie de ces livres qu'on referme avec tendresse et tristesse. Mais qu'on ne peut que recommander !

Fugitive parce que reine - Violaine Huisman

Livre offert

Les loyautés - De

Livre offert

C'est l'histoire de Théo, de Mathis, de Cécile et de Hélène. C'est un roman chorale où l'on suit chaque protagonistes dans ses difficultés.
Deux collégiens, une professeure, une épouse et mère de famille. Chaque personnage a ses secrets, sa part d'ombre, un mystère.
Mais le personnage central c'est Théo. Enfant du divorce qui éponge à sa manière la détresse de son père et la colère de sa mère.
Delphine de Vigan signe ici un roman puissant, encore une fois, elle témoigne, sans prendre parti, c'est ce qui fait la force du roman. Changeant de narrateur à chaque chapitre. On passe du Je au Il , mais on est a chaque fois plongé au cœur de leurs tourments.

La fin de la solitude - Benedict Wells

Livre  acheté à la bouquinerie Oxfam

J'ai lu ce livre en quelques jours, tant j'ai été happé ou plutôt imprégné par son histoire.
Terriblement bien écrit, des mots qui sonnent justes, forts et qui résonnent en moi comme une impression de déjà vu, de déjà ressenti.
Des destins tourmentés par le deuil, l'absence, la fracture. La perte de l'innocence.
La solitude.
Liz, Marty et Jules ont perdu leurs parents. Du jour au lendemain leur existence bascule totalement. Il suffit d'un instant pour que la vie change du tout au tout. Que la fratrie unie ne se retrouvent plus. Que les chemins se séparent. Se rejoignent. Au gré de la vie.
C'est Jules le narrateur, le cadet de la fratrie. Tout autant brisé que son frère et sa sœur, il raconte, des années plus tard, comment sa vie a été chamboulée par la perte de ses parents, et par l'amitié d'Alva.
Se trouver, savoir qui on est réellement, s'accepter, cela prend des années. Une vie même.
Gros coup de coeur pour ce roman, que j'ai lu en quelques jours, happée par les mots si profond de Bénédict Wells. Et on ne tombe jamais dans le mélodrame, il y a une force, il y a l'espoir, il y a le bonheur malgré tout, les liens qui unissent, l'amour qui surgit. L'amitié et la fraternité en filigrane.
"Je ne voudrais pas que tu te réveilles, la quarantaine bien sonnée, en voyant que tu as laisser passer ta chance. Tu te projettes toujours dans une autre vie. Il faut que tu oublies le passé une fois pour toutes. Tu n'es pas responsable de ton enfance, ni de la mort de tes parents. Mais tu es responsable de leur emprise sur toi. C'est toi seul qui mène ta vie"

 

Le dernier des nôtres- Adelaïde de Clermont-Tonnerre

Livre chiné chez Emmaüs

Confinement oblige, il ne m'a pas fallu beaucoup de temps pour lire ce roman !
Si le héros est un poil agaçant, car égocentrique et un peu macho sur les bords, ça change des livres où les héros sont parfaits et vertueux. Ici Werner énerve un peu par son comportement égoïste mais cela colle finalement bien à son histoire. Adopté à 3 ans, il ne connait rien de son passé.
Accompagné par son meilleur ami, sa soeur et la femme de sa vie (comme il ne cesse de l'appeler), il retrouvera malgré lui ses racines.
Allemagne 1944 - Naissance de Werner
New York 1969 - Rencontre de Werner et Rebecca.
Que s'est-il passé entre temps ? C'est un va et vient entre deux époques que tout oppose, mais que tout lie. Les choix du passé influent sur le présent.
"Il est facile de trouver la solution quand les années ont passé, mais c'est dans le brouillard du présent que les décisions se prennent"
Une citation cruellement d'actualité, mais qui rappelle que l'on peut être parfois bien trop sévère avec les choix de nos parents, de nos aînés ou globalement de la société, parce que quand on a du recul et qu'on connait l'issue, c'est toujours plus facile.
La plume d'Adélaïde de Clermont Tonnerre nous fait réfléchir à tout cela, notamment sur les choix des nazis ou des alliés durant la WWII.
Les personnages sont parfois un peu caricaturés, avec une histoire d'amour passionnelle comme on aimerait tant en vivre, des amitiés qui dépassent tout, sous fond d'une Allemagne en proie à une guerre sans merci et un New York à l'aube du capitalisme.
Un beau roman de confinement qui nous fait relativiser sur notre condition. On est en guerre certes, mais qui n'a rien à voir avec celle-ci, bien heureusement 🙏

La pluie avant qu'elle ne tombe - Jonathan Coe

Livre acheté à la bouquinerie du Sart

Rosamund vient de mourir. Elle a laissé soin à sa nièce Gill d'être son éxécutrice testamentaire.
Elle veut léguer l'ensemble de ses biens à la mystérieuse Imogen, que Gill a rencontré il y a plus de 20 ans. Comment retrouver Imogen ?
Rosamund, avant de mourir, a enregistré une confession sur son magnétophone. Elle y raconte une partie de sa vie, à partir de 20 photos qu'elle a sélectionné. De 1939 à aujourd'hui, Rosamund retrace le destin de 3 femmes, dont la vie de chacune est liée à celle de l'autre. Elle raconte 3 générations de femmes, qu'elle a tour à tour aimé ou détesté. Rosamund a vécu à travers elle. Liées par le désamour maternels, la complexité des relations mère-filles, le poid de la famille, le rejet du conformisme social, sous fond de lieux magiques qui gardent les bons souvenirs comme les mauvais.
C'est un roman vraiment poignant que nous offre Jonathan Coe, grave, profond et d'une grande finesse.
On le referme en se demandant si tout n'est pas écrit finalement, s'il n'y a pas une logique dans la vie, dans nos existences, un destin qui nous rattrape quelque soit les choix que l'on fait. Des fils invisibles qui lient les membres d'une même famille, malgré la distance, la séparation, les rancoeurs.
Une belle trouvaille @bouquineriedusart
Voilà pourquoi j'aime acheter en second main, j'y fais de belles découvertes, même si ce ne sont pas les dernières sorties littéraires.

La Salle de Bal - Anna Hope

Livre offert

 

Confinée pour confinée, autant lire un livre qui se passe en huit clos, dans un hôpital psychiatrique 😂
1911, Ella est internée à l'asile de Sharston dans le Yorkshire, pour avoir brisée une vitre dans l'usine où elle travaillait. Elle se lie d'amitié avec Clem, une jeune fille amoureuse de littérature. Chaque vendredi, est donné un bal par l'orchestre du Docteur Fuller. Il observe le jeux de danse de Ella et John, jeune irlandais interné dans le bâtiments des hommes.
Pendant une periode où le projet de loi sur les faibles d'esprit, les débats font rage en Angleterre sur l'eugénisme - la stérilisation des malades mentaux - ou leur ségrégation en vue d'une amélioration, le Dr Fuller souhaite prouver que la musique peut aider les malades à guérir.
Pris à son propre jeu, reniant sa vraie nature, baladé par Ella et John, ému par Clem... Les projets du docteur Fuller pourraient avoir de graves conséquences sur la vie des patients de Sharston.
Le roman de Anna Hope nous plonge dans une réalité historique méconnue, où les recherches médicales se mêlent aux décisions politiques et où la catégorisation des "faibles d'esprit" se fait sans réel diagnostic médical. Sous fond de romance 💕 et d'émancipation féminine 💪

 

 

Sale gosse - Mathieu Palain

Livre acheté en bouquinerie

Je vous présente Sale Gosse, un roman sortie l'année dernière et prêté par @diabolopasteque.
Un style brut, franc, et tranché pour parler de ces enfants placés par la protection judiciaire pour la jeunesse. Famille d'accueil, foyer, centre de détention... chaque enfant a une histoire, tout comme leurs parents.
Le roman suit la vie de Wilfried, placé à 8 mois dans une famille d'accueil car sa mère tox ne peut s'occuper de lui. Il suit aussi Marc, qui travaille à la PJJ, Nina, Nabil, et les autres. Tout ceux qui se battent au quotidien, dans leur boulot, pour aider ces enfants en détresse. Délinquants, racailles, voyous... sous ces mots se cachent surtout des enfances brisées, des jeunes perdus, de la souffrance, de la colère.
On est au plongé au coeur de leurs galères, on s'attache, on comprend. Sans jamais tomber ni dans le pathos ni dans le melo. C'est aussi brut que le béton des cités. Mais c'est d'une douceur pleine d'espoir également.
Un très beau roman !

L'histoire de Chicago May- Nualoa O'Faolain

Livre acheté en librairie

Je suis venue enfin à bout de cette biographie. J'ai eu vraiment du mal à la lire. Pourtant l'histoire de May est intéressante : jeune irlandaise qui fuit sa famille en 1890 pour s'expatrier aux États-Unis devient une criminelle connue et reconnue. Prostituée, arnaqueuse, braqueuse. Elle vit de son corps et use de son charme. Mais pour moi la sauce n'a pas pris. L'autrice écrit une biographie non romancée, elle tente de mieux connaître l'énigmatique May. C'est un livre sur une enquête personnelle, d'une Irlandaise tenant de mieux comprendre une autre irlandaise. Elle écrit donc à la 1ere personne, racontant son enquête pour découvrir qui était May, intervenant très régulièrement, citant des écrits de May ou de personnes l'ayant connue, faisant de suppositions...
Le parti pris de l'auteur est intéressant, elle en fait une affaire personnelle. Mais je n'ai malheureusement pas accroché du tout, et je ne peux que regretter que cette histoire n'ait pas été romancé !

Idaho - Emily Ruskovitch

Livre acheté en librairie

Idaho raconte une histoire d'amour magnifique.
Pas l'amour fou et passionnel, mais l'amour profond, qui traverse les tempêtes, le temps et les maladies.
Ann est marié à Wade depuis des années. Mais avant elle, Wade était marié à Jenny et ils élevaient ensemble leurs deux filles au coeurs des montagnes de l'Idaho. Dans ces grandes forêts de pins. L'Amérique des grands espaces, de l'indépendance et de la liberté. L'insouciance. Et puis un jour un drame. Inimaginable. Qui brise la famille à jamais.
Des années après, Wade perd peu à peu la mémoire, et Ann tente de reconstituer les souvenirs de son mari. De comprendre ce qui s'est passé ce jour-là dans ce pick-up, en haut de cette montagne. Par amour pour Wade, pour chasser cette culpabilité qui la ronge, Ann dénoue le fil de l'histoire.
Des allers-retours entre le passé et le présent, entre 1975 et 2025. C'est un roman polyphonique où l'on est immergé au coeur de chacun des personnages. Avant le drame ou après le drame. Pour nous aider à comprendre. Mais rien n'est évident, et c'est à nous de lire entre les lignes pour tenter d'apprivoiser cette famille si particulière, de se faire notre propre opinion. Entre l'amour, la culpabilité et la rédemption. Mais finalement sans porter aucun jugement.
Un très beau roman !

 

Le cœur converti- Stefan Hertmans

Livre acheté en librairie

C'est l'histoire de Vigdis, fervente catholique, qui tombe amoureux de David, de confession juive. C'est une histoire d'amour, de religion, de guerres. C'est le roman d'une aventure à travers la France, l'Espagne, l'Égypte au 11eme siècle d'une femme perdue dans son amour et dans sa foi, à l'heure où sonnent les croisades chrétiennes contre les juifs.
C'est une histoire de sacrifice totale, digne d'une tragédie grecque, qui nous prend aux tripes.
Ce roman historique très bien documenté est aussi très détaillé. Tout est vrai, ou plus ou moins, selon l'interprétation de son auteur et la touche romanesque qu'il a apporté.
Mais les détails sur ces guerres de religion, et la religion globalement m'ont peut-être un peu ennuyé même si j'étais bien happée par l'histoire de Vigdis, et ses difficiles péripéties.

L'aube sera grandiose - Anne-Laure Bondoux

Livre acheté en bouquinerie

Une nuit entière. C'est le temps nécessaire à Titiana pour raconter à sa fille Nina son histoire et lui faire comprendre qui elle est vraiment.
Un huit-clos familial entre une mère et sa fille, dans une cabane isolée au bord d'un lac.
De 1970 aux années 2000, enfance, adolescence et l'âge adulte, Titiana nous emmène sur les routes avec sa mère et ses frères.
C'est un beau roman sur l'héritage familial, sur le poid des secrets. Un peu romanesque aussi !
Il se lit facilement, ce qui en fait un roman agréable pour l'été, avec sa petite dose de suspens et de mystère, tout en étant incroyablement humain.

Ciao Bella- Serena Giordano

Livre pretée par une copine

Un petit roman feel-good où l'on suit les péripéties d'Anna au travers des séances chez sa psy, lorsqu'elle est enceinte de son 2eme enfant.
1ere grossesse difficile, perte de repère au niveau boulot, poids de son enfance, des angoisses à gogo. Heureusement que son mariage va bien ✌️
On pourrait tous se retrouver Anna, ses doutes, ses peurs, ses angoisses.
C'est le roman d'une psychothérapie de trentenaire qui se cherche. Qui veut régler son passé pour être apaisée avec son présent et envisager son futur.
Le roman à lire en été, quand on veut se vider la tête et rire un peu ! Facile à lire, et assez court !
Mais, parce qu'il y en a un, je n'ai pas vraiment apprécié la manière trop légère dont le sujet de la violence faite aux femmes est traité, je n'en dirais pas plus, mais ça m'a paru un peu banalisé, et réglé par quelques pardon.... et ça m'a profondément dérangé. La violence faite aux femmes est un délit, qui est punit par la loi.
On s'en sort pas en disant pardon.
On brise des vies, et elles ne se réparent pas aussi facilement... 😢
J'ai quand même passé un bon moment même si cela a un peu assombri ma lecture !

Le problème de Jane - Catherine Cusset

Livre trouvé en braderie

Je viens de refermer "Le problème avec Jane" que j'ai lu la bord de la piscine, sur le Pas de L'essaure et au camping ce matin.
Souvent quand je repense à un livre, je revois aussi les endroits où je l'ai lu. Ça vous le fait aussi ?
Un livre voyage et nous fait voyager.
Pour ce @folio_livres que j'ai trouvé à @emmausfrance à Vienne, on part aux Etats-Unis, dans l'université de Dewayne au côté de Jane, professeure de lettres, à la fin des années 90.
Elle reçoit chez elle le manuscrit d'un roman qui raconte sa vie, ses déboires personnels et professionnels. Mais qui l'a écrit ? Et pourquoi ? Cette question, Jane tente d'y répondre entre chaque lecture d'un chapitre de sa vie.
On est plongé au coeur de l'intime de Jane, petit thriller psychologique, le style de Catherine Cusset est percutant, fluide et envoûtant.
Une bonne lecture en haut de ces montagnes ou au bord de l'eau !

Les victorieuses - Laetitia Colombani

Livre acheté à la bouquinerie des Flandres

Un beau roman emprunt d'humanité, de solidarité et de sororité ❤
Solene, avocate en burn out, tente le bénévolat. Écrivaine public dans un foyer de femmes, pourquoi pas ?
L'auteure donne ici un aperçu assez réaliste de la situation des femmes précaires, malmenées par la vie, les hommes, les coutumes ou la société.
Des parcours de vie difficile, des situations compliqués.
Ce roman fait aussi l'hommage de ces personnes qui, depuis des siècles, se battent pour aider les plus démunis. Il retrace ici l'histoire de L'armée du Salut à travers celle de Blanche, une femme qui consacre sa vie à aider les autres.
La précarité n'est pas née d'hier, ce combat du quotidien se mène encore aujourd'hui, comme on le combattait hier et qu'il faudra combattre encore demain.
L'expérience de Solène en tant que bénévole nous montre que nous pouvons tous faire notre part, aider, de temps en temps ou tout le temps, pour une société plus égalitaire, plus solidaire, plus humaine, même si l'on a nos propres problèmes.
Un beau roman que je vous conseille, très bien écrit, juste et profond. Il donne une voix à celles qui en ont pas, ou que l'on entend pas, ou que l'on a pas envie d'écouter. Dans le cadre de mon boulot j'ai eu l'occasion de faire des quelques actions de solidarité dans ce genre de foyer, pour hommes, des petites animations qui m'ont pris du temps sur mes weekend mais qui ont donné du sourire à des personnes qui l'avaient perdu. Une goutte d'eau dans l'océan peut-être mais si toute le monde donne une petite goutte, l'océan se rempli de solidarité et d'humanité 🤗
Alors en refermant ce livre, il ne faut pas oublier pas que ce n'est pas qu'un roman. Ces femmes existent. Et on peut tous donner une goutte, du temps, des vêtements, des protections périodiques, de la nourriture, un sourire, un bonjour.
En tout cas ça m'a donné envie de continuer d'agir, et pas forcément avec mon boulot

 

Janet - Michèle Fitoussi

Livre  acheté en librairie

Au bord du Tarn, sous le soleil du matin, j'ai totalement été happée par l'histoire vraie de Janet, une "américaine à Paris".
Sa mère voulait faire d'elle une comédienne, mais elle veut être écrivain. Elle sera finalement la plus grande journaliste de tout les temps.
Expatriée à Paris pour découvrir l'Europe, elle tombe amoureuse de cette ville et décide de s'y installer. Elle devient journaliste pour le New Yorker, pour lequel elle écrit des chroniques et des portraits de la vie Parisienne.
De 1925 à sa mort en 1978, Janet avec son style unique, nous offre sa vision de Paris, la culture, les bars, la mondanité. Aux côtés d'Hemingway dans les années 30, elle décrira ce merveilleux "Paris est une fête" de l'inscousciance, de la joie. Artistes, comédiens, auteurs, journalistes, elle rencontre du beau monde et surtout des expatriés américains comme elle (beaucoup de noms sont cités, la plupart inconnu pour moi). Puis peu à peu, l'ombre du fascisme et de l'antisémitisme plane sur les rues de Paris, et gagne peu à peu l'Europe.L'inscousciance terminée, la peur, puis la guerre. De journaliste culturelle elle devient journaliste politique. Cette partie là du livre a sans aucun doute été ma préférée. On parle souvent de la guerre en tant que tel dans les romans mais rarement de ce qui l'a précédé. Janet fuit Paris et revient à la libération. La tristesse est abattue sur la capitale. Elle couvre le procès de Nuremberg, visite des camps de concentration. Puis la vie moderne gagne peu à peu Paris tandis que Janet vieillit doucement aux côtés des femmes qu'elles a aimé.
Ce roman est un chef d'oeuvre littéraire merveilleusement bien écrit, et met en avant une femme peu connue qui a pourtant énormément compté dans l'histoire de la presse et du journalisme.

Un été invincible - Alice Adams

Livre acheté en bouquinerie

Eva, Benedict, Lucien, et Sylvie, 4 amis au sortir de la vingtaine et des études, qui partent chacun vivre leur nouvelle vie.
Eva, personnage central de ce roman se cherche continuellement et se risque dans les finances de la City. Entre amour et amitié, les années passent et ils s'éloignent les uns des autres.
Sans être un coup de cœur, c'est un roman bien écrit sur le passage à la vie d'adulte, le temps qui passe, les choix que l'on fait et les liens qui nous relient les uns aux autres.
A bouquiner au bord de la piscine, pendant l'été indien !

La ferme du bout du monde - Sarah Vaughan

Livre acheté en bouquinerie

 

Ce roman oscille entre le feel-good de la trentenaire dont la vie est bousculée, et le roman historico-familial sous fond de guerre mondiale.
Alors autant j'adore le second style, autant le premier me laisse de marbre.
C'est donc une lecture en double teinte. J'ai même lu d'autres livres en même temps car celui-ci ne me passionnait pas vraiment. J'ai même failli abandonner mais j'ai quand même persévéré.
Le final est attendu, les personnages peu attachants, l'histoire un peu cousu de fil blanc.
Point positif : il se déroule en Cornouailles alors on a droit à de belles descriptions de la lande anglaise et des charmes des petites cottages ❤
Je vous donne quand même la trame de l'histoire : Lucie vit à Londres, son boulot d'infirmière pédiatrique est compliqué, et son mari la trompe. Ni une ni deux, elle part se réfugier dans sa maison d'enfance auprès de sa mère, sa grand-mère et son frère qui continuent de faire fonctionner la ferme reconvertie en chambres d'hôtes.
Et en parallèle on suit l'enfance de Maggie (la grand-mère) dans les années 40 dans ce même lieu.
Des secrets de famille qui se dévoilent, des difficultés financières pour garder la ferme, une réflexion sur sa propre vie ("dois-je rester avec un homme qui me trompe ?") ... voilà l'essence du roman. Forcément l'histoire de Maggie m'a beaucoup plus intéressée et selon moi aurait gagné à être plus développée !

 

Les garçons de l'été - Rebecca Lighieri

Livre prêté par une copine

 

Wahou 😍
Je m'attendais à une tout autre lecture, car j'avais lu des critiques de personnes déçues par la fin... mais moi je l'ai trouvé grandiose.
La tension de ce roman monte progressivement, et tellement doucement qu'à la moitié de ma lecture je me suis demandé s'il allait se passer quelque chose. Mais il y a ce fameux chapitre au début, qui dure 3-4 pages et qui fait monter la tension d'un cran. Alors on est dans une attente continue, comme si on avait appuyé sur le bouton d'un ascenseur mais qu'il ne démarrait pas. Et d'un coup c'est parti, on gravit les étages tellement vite qu'on en a mal au coeur.
Jérôme, Mylène, les parents, Thadée et Zachée les deux fils adorés, Ysé la petite dernière, puis les petites copines et les amis. Tour à tour chacun prend la parole et raconte à sa manière, le fil de l'histoire.
Deux frères beaux, intelligents, brillants et surfeurs se retrouvent à la Réunion pour surfer. Une relation fraternelle entre passion et jalousie, domination et soumission. Le surf c'est leur terrain de jeu, la mer les happent et les transforment comme une allégorie de leur propre mère.
Des drames qui font voler en éclat une famille, et font resurgir les personnalités de chacun. Je ne peux trop en dire mais ce roman a une certaine forme de puissance par sa forme et son écriture : une palette de caractères qui font que chaque chapitre est différents, plongés dans les pensées de chacun des personnages, qui ont tous leur rôle à jouer dans cette histoire.
Et c'est Ysé qui clôt ce roman, entre intelligence et inscouscience, d'une façon prodigieuse.
Merci @diabolopasteque de m'avoir prêté ce livre !

Mon dernier continent - Midge Aymond

Livre acheté en bouquinerie

 

De la tisane de chez @letiroirauxessences.lille , un carrot cake fait maison, ma dernière lecture @livredepoche, et hop aprèm canapé sous le plaid !
Parfait pour se plonger dans cette belle histoire d'amour et de naufrage au coeur des eaux glacées de l'Antarctique. Au bout du monde, sur le dernier continent, Deb et Keller étudient les manchots Adélie tout en guidant les touristes sur des bateaux de croisière.
Mais cette région gelée est hostile aux humains, condition climatique, glace, iceberg, le moindre faux pas en Atlantique peut s'avérer tragique.
Une belle façon de découvrir un continent qu'on ne connaît que très peu, sous fond d'histoire d'amour.. et de tragédie. 

Deux soeurs- David Foenkinos

Livre chiné en braderie

A quel point peut-on être brisé à cause d'une rupture sentimentale ?
David Foenkinos explore dans ce roman les difficultés à se remettre d'un chagrin d'amour, quand du jour au lendemain, nous ne sommes plus rien pour la personne qui partage notre vie.
Mathilde est dans ce cas-là. Sa rupture avec Étienne l'ébranle totalement. Elle perd pied.
Un roman en deux parties, la longue descente aux enfers et la remontée progressive auprès de sa sœur...Jusqu'à la chute brutale.
Ne lisez pas la 4eme de couverture. Ne lisez pas les avis sur la 4eme de couverture.
Lisez ce roman et dégustez cette nouvelle pépite de David Foenkinos en vous laissant happé par le roman. Il maîtrise l'art du retournement de situation, et prouve encore une fois son génie littéraire avec des personnages plus vraie que nature....
Et toujours magnifiquement illustré par @soledadbravi
chez @folio_livres

Ma reine- Jean-Baptiste Andréa

Livre acheté à la bouquinerie du sart


J'ai terminé ce magnifique roman, très touchant et très émouvant. Un petit air de "En attendant Bojangles" et de "La vraie vie" avec un narrateur enfant qui nous raconte le monde, ou plutôt son monde, dans un style à la fois poétique et drôle. Le héros n'est pas un enfant comme un autre, il est différent, son cerveau a arrêté de grandir comme il l'explique lui-même. Il reste alors avec ses parents dans la station service. Mais il a envie de partir. Il veut aller faire la guerre pour prouver qu'il est un homme.
Alors il s'en va une nuit. Mais la rencontre de Viviane va bouleverser ses plans.
A ses côtés il va se sentir plus vivant que jamais. Par jeu, par dévotion ou par amour, il va lui obéir sans imaginer que son dévouement va l'emmener bien plus loin que ce qu'il aurait imaginé.
Sincère, touchant, profond, ce roman est rempli d'innocence mais d'une réalité féroce !

 

Le dernier été - Benedict Wells

Livre acheté en bouquinerie

Bonjour, je m'appelle Caramel et on m'a foutu un livre dessus pour faire une photo 🙄
Tout ça pour vous présenter un bouquin, qui apparemment est super bien écrit. Elle a l'air de bien aimer cet auteur car c'est le deuxième de lui qu'elle lit cette année.
Elle m'a parlé de personnages haut en couleur, pas du tout caricaturés. Un style brut, franc mais qui sonne juste.
L'histoire de Beck, un prof de 37 ans (tiens ça me rappelle quelqu'un mais dans le bouquin il n'a pas de chat) qui a toujours rêvé d'être musicien. Un de ses élèves, lituanien, qui s'appelle Rauli est un prodige. Il écrit, compose, chante et joue super bien. Il veut devenir son impresario pour en faire une star du rock. Et puis il y a Charlie, le meilleur ami afro-germanique (ça se passe en Allemagne au fait) totalement camé et Lara, une belle étudiante dont le prof tombe amoureux.
C'est un joyeux bazar dans la tête de Beck. Il a une vie plate et monotone. Il est du genre à pas sortir de sa zone de confort. Mais se laisse embarquer dans un sacré road trip jusqu'en Turquie.
L'histoire est écrite comme une cassette avec la Face A et la Face B (ça se passe dans les années 90).
On n'échappe pas à une petite réflexion philosophique sur la vie et ce qu'on en fait. Mais c'est bien amené.

Bref je crois qu'elle aime bien ce Bénédict Wells, même si elle a préféré "La fin de la solitude", c'est un bon roman !

Voilà c'est bon, j'ai bien présenté ? Tu peux, me laisser roupiller ?

Une page d'amour - Emile Zola

Livre chiné en braderie

Je me suis replongée dans la saga des Rougons Macquart (que je me suis promise de lire en entier avant la fin de ma vie #lifegoals 😂).
J'ai commencé Une page d'amour.
J'ai déjà lu : La bête humaine, Nana (coup de ❤), Le rêve, la Joie de vivre, Pot Bouille.(❤) et Au bonheur des Dames (❤). Soit 6 sur les 24 romans. Il faudra que je m'attaque aux romans plus ruraux, plus durs, plus longs, mais je sais que j'arriverai à la finir un jour !
D'ailleurs Zoé a faillit s'appeler Zola mais finalement ça faisait trop masculin.
Ma collection des Rougons-macquart, je l'ai chiné au gré des braderies, parfois pour quelques centimes. J'adore cette odeur de vieux livre ! C'est écrit un peu petit et parfois l'impression s'efface mais l'odeur me transporte !
Je suis fan de littérature française du XIXème et je mettrais dans mes auteurs préférés Hugo bien sûr, mais surtout Zola et Maupassant.
Cette passion pour la littérature je la dois à ma mère libraire, et à ma licence de Lettres ❤

Envie d''autres inspirations lectures ?

© 2018 lesideemobiles by Fanny Oio. Tout droits réservés.

Proudly created with Wix.com and made with love