© 2018 lesideemobiles by Fanny Oio. Tout droits réservés.

    Proudly created with Wix.com and made with love 

    Emballer durablement

    Qui dit cadeau, dit souvent emballage.

    On offre un cadeau, et on « ouvre un cadeau ». L'emballage participe à l'effet de surprise, cette petite adrénaline au moment où on déchire le papier, n'a pas d'égal.

    Le papier-cadeau de Noël, ça a ajoute de la féérie et de la magie et ça fait beau au pied du sapin.

    Mais sa durée de vie est franchement très limité. Qui n'a jamais emballé un cadeau même pas 15min avant de l'offrir ? Donc, c'est pas très zéro-déchet, on est d'accord.

    Et en plus, ca coûte cher ! Entre 2 et 5 euros le rouleau de 3mètres, faut pas pousser mémé dans les orties non plus. Si on a des cadeaux volumineux à emballer, autant abattre un arbre ça, c'est moins cher et ça aura eu le même impact.

     

    Dans ma vie de tout les jours, je n'achète plus de papier cadeau. J'utilise des chutes de papiers, genre des jolis papier que j'ai pu avoir dans le magazine Flow. Souvent je mets dans un petit carton et je le décore de chute de papier.

    L'emballage n'a pas d'importance et c'est ce qu'il y a à l’intérieur qui compte.

    Parfois, et même souvent, j'offre des cadeaux non-emballés, dans des sac en tissus ou des sacs kraft que j’agrafe. Il me reste des petits éléments de déco du temps ou je faisais beaucoup de DIY en mode scrapbooking.

    Et puis quand j'ai vraiment rien sous la main, tant pis.

    « Ferme les yeux, tend les mains ». Ca marche aussi très bien et mes neveux sont supers fans (même s'ils trichent un peu parfois les petits chenapans).

     

    Bon et sinon pour Noël, comment on fait ? Les yeux fermés et les mains tendus pour toute la famille devant le sapin, ca va être compliqué !

     

    Voici quelques astuces pour éviter les déchets au pied du sapin

    Défi 1 - On fait les placards et on mise sur la récup

    En premier lieu, on vérifie s'il nous reste pas du papier-cadeau de l'année dernière et on le réutilise. Si jamais on nous offre des cadeaux emballés (ce sera forcément le cas) on peut essayer de le retirer délicatement, pour ne pas le déchirer et le réutiliser l'année suivante. Tant pis si on passe pour un-e toqué-e.

    On peut aussi emballer dans des papiers de récup : journaux, magazines, ou chutes de papier. Je suis sure que si vous faites vos placards vous aller découvrir de belles trouvailles et que ça peut même rendre très joli si on est un peu créatif !

     

    Défi 2 - On emballe avec du tissu

    Avec la technique japonaise du Furoshiki pas besoin de schotch !

    Vous emballez les cadeaux dans un joli tissu réutilisable. Soit vous investissez dans un joli tissu que vous rréutiliserez chaque année, soit vous faites avec du tissu de récup !

    Défi 3 - Les sachets cadeaux

    Le pliage japonais c'est un peu compliqué pour vous ? Voici une autre idée : acheter des sachets cadeaux de tailles différentes que vous pourrez ensuite réutiliser chaque année. Des sachets en papier cartonnés (moins durable) ou encore mieux, des sachets en tissus type sac à vrac, que vous pouvez coudre vous-même ! Voici les sachets cadeaux de Mamie Colette, une entreprise d'accessoires ZD made in France que je vous conseille vivement pour vos cadeaux !

    Défi 4 – La hotte du Père-Noël

    Emballer les cadeaux des enfants dans des gros pochons, un par enfant, comme si c'était la hotte du Père Noël : testé et approuvé par mes neveux depuis 2 Noël. J'avais trouvé les grands sacs chez Action, pour pas bien cher. Mais si vous êtes motivés à les coudre vous-même, ça doit pouvoir se faire ! Vous pouvez même les personnaliser en mettant les prénoms des enfants dessus!

    Alors oui, repartir avec les papiers cadeaux, les sachets cadeaux, récupérer son tissu... etc … ca fait bizarre et on a pas l'habitude. Devant la famille, la belle-famille, en plus. On va passer pour l'écolo de service.

     

    Mais tant pis, on a pas à être gêné !

    Parce que chaque famille qui rempli un sac poubelle entier de papier cadeaux, le jour de Noël, c'est ça qui devrait être gênant.

    Et vous, vous emballez comment ?